Solution ROEQ chez TE Connectivity – Étude de cas en Hongrie

Étude de cas

TE Connectivity est un fournisseur de l’industrie automobile mondiale possédant une usine de production dans la ville d’Esztergom, au nord-ouest de la Hongrie. En tant que filiale de la société américaine TE Connectivity, elle dessert de multiples segments de l’industrie électronique, de l’aviation et des télécommunications aux soins de santé et aux technologies intelligentes. Dans son usine hongroise, qui emploie plus de mille personnes, les connecteurs électriques passifs et les boîtiers de connecteurs sont fabriqués par moulage par injection plastique. Ces produits se retrouvent dans les véhicules des principaux constructeurs automobiles, dont le groupe Volkswagen, PSA et Mercedes.

AMR et équipement robotique mobile (MRE)

En quelques années seulement, les robots mobiles autonomes (AMR) ont révolutionné l’intralogistique, de sorte que les fabricants peuvent automatiser le transit des matières premières et des produits finis en toute efficacité et sécurité au sein des installations de production. La programmation des AMR est simple à prendre en main et, lorsqu’ils sont associés aux équipements robotiques mobiles (MRE) appropriés, comme des rouleaux et des modules supérieurs, ils offrent une polyvalence en vue de la gestion d’un large éventail d’applications.

Grâce aux MRE, les entreprises peuvent répondre aux besoins intralogistiques, à l’instar de TE Connectivity, afin d’exploiter pleinement les capacités de leurs AMR. Les MRE peuvent être connectés aux AMR à l’aide de mécanismes simples et sécurisés, élargissant ainsi les possibilités en matière de déploiement. Les modules de rouleaux supérieurs pour le transfert des matériaux, les chariots et les élévateurs servant au transport des caisses, des bacs, des colis et des palettes sont des exemples de MRE. En associant les AMR aux MRE adaptés, les robots peuvent déplacer jusqu’à une tonne de marchandises ou créer un système logistique de convoyeur qui communique directement avec les lignes de production automatisées. En outre, les AMR présentent une utilité dans pratiquement tous les secteurs impliquant le transport de marchandises et de matériaux.

Défis en matière de logistique interne

En 2019, l’usine hongroise de TE rencontrait des problèmes de manutention en raison de l’inefficacité de ses systèmes en place, qui avaient atteint leurs limites en termes de capacités. La situation a empiré à la suite de pénuries de main-d’œuvre, l’intérêt pour les postes d’opérateurs d’entrepôt peu qualifiés ayant fortement diminué. La transformation axée sur l’industrie 4.0 fait partie des objectifs d’entreprise formulés par TE, qui a donc pris la décision d’automatiser la logistique interne au moyen d’AMR.

Les employés de la société ont commencé à étudier les diverses solutions disponibles sur le marché afin de remplacer le système de manutention de l’usine. Ils avaient besoin d’un système flexible, simple à modifier et à étendre, mais à la fois facile d’utilisation. La sécurité constituait également un facteur important en raison de l’étroitesse des voies de circulation de l’usine, des changements fréquents dans la disposition interne et les tâches, ainsi que du mouvement continu des matières premières, des produits finis et des personnes au sein de l’usine.

Étude de cas - Solution ROEQ chez TE Connectivity

À la recherche de la meilleure solution

Pour cibler l’AMR le plus adapté à ses besoins, TE a effectivement transformé son usine hongroise en un environnement d’essai industriel, expérimentant simultanément plusieurs solutions parallèles. Plusieurs associations d’AMR et de MRE ont été essayées, et la société en a conclu que l’AMR MiR200 combiné au module supérieur TMC300, un chariot et une station d’amarrage commercialisés par les spécialistes des MRE, ROEQ, répondaient le mieux à leurs besoins.

« Notre flotte se compose de six MiR200, dont la plupart transportent des matières premières et des produits finis entre l’entrepôt et l’un des flux de valeur. Nous disposons d’une usine semi-automatique, car les missions sont lancées par les employés qui doivent également déplacer les chariots connectés aux robots, tant dans la zone de production que dans l’entrepôt. Par conséquent, la simplicité de l’amarrage et la facilité d’utilisation figuraient parmi nos principales attentes concernant les modules», explique Gábor Miszler, analyste de l’amélioration continue chez TE.

Le module supérieur TMC300 de ROEQ, associé au chariot et à la station d’amarrage de ROEQ, a fourni à TE une solution standardisée extrêmement facile à intégrer et à déployer, puisque le module supérieur en tant que tel et le logiciel ROEQ Assist qui l’accompagne sont entièrement compatibles avec les robots MiR.« Il s’agit d’une technologie de précision, il était évident dès le premier coup d’œil qu’elle avait été conçue spécifiquement pour ces appareils, ce qui présente de nombreux avantages », déclare M. Miszler.

Polyvalence et simplicité d’utilisation

Le logiciel ROEQ Assist s’intègre complètement au programme de gestion de la flotte de robots : les employés qui lancent les missions n’ont pas besoin d’apprendre à utiliser deux programmes distincts. En outre, il est possible de préprogrammer des tâches régulières, ce qui signifie que les missions peuvent être lancées rapidement et facilement, sans nécessiter d’expertise spécifique.

Ces deux capacités représentaient un avantage majeur lors de la présentation de la technologie. Au départ, les employés éprouvaient du ressentiment à l’égard des robots. De nombreux efforts ont été déployés pour qu’ils acceptent cette technologie et comprennent qu’elle a pour objectif de faciliter leur travail. Une étape importante a été franchie lorsque deux employés de l’entrepôt de chaque équipe ont appris les bases en vue du fonctionnement des robots, ainsi qu’à corriger les erreurs simples, par exemple, quand le robot est bloqué ou s’égare. Au fur et à mesure que les travailleurs sont devenus des utilisateurs actifs et ont été témoins de la facilité d’utilisation du MiR 200 et du logiciel ROEQ Assist, leur avis a changé, ce qui a constitué un facteur important dans le succès du déploiement.

Le mécanisme de verrouillage breveté des chariots permet une connexion précise et sûre à la fois au robot et à la station d’amarrage. Le logiciel ROEQ Assist assure un suivi continu : il est possible de vérifier à tout moment la connexion établie entre un chariot spécifique et un robot ou un quai. Aux points terminaux des missions, dans la zone de production et dans l’entrepôt, le personnel peut facilement déconnecter les chariots des robots, puis les déplacer manuellement.

L’expérience de TE montre que les chariots ROEQ sont remarquablement stables et sûrs. Les robots affichent fièrement un bilan de zéro accident et de zéro perte matérielle depuis leur déploiement il y a deux ans. De plus, TE Connectivity a constaté que la solution de chariot ROEQ peut augmenter la charge utile des AMR, améliorant ainsi l’efficacité globale et le débit du processus de manutention.

Étude de cas - Solution ROEQ chez TE Connectivity

Une force qui réside dans l’harmonie

« TE Connectivity a fait l’acquisition des modules et des chariots ROEQ après le début de l’épidémie de Covid-19. En raison des restrictions de déplacement, les ingénieurs de l’usine danoise n’ont pas pu se rendre à Esztergom pour contribuer au déploiement. Cependant, grâce à la facilité de mise en œuvre, aux manuels détaillés et à l’assistance à distance du fabricant et du distributeur, nous avons pu mettre en place et coordonner nous-mêmes les appareils et les programmes », déclare Gábor Schvamberger, analyste en logistique chez TE.

Les modules supérieurs et les équipements du ROEQ sont extrêmement fiables et l’entreprise ROEQ est prompte à soutenir les utilisateurs dans l’éventualité peu probable où une réparation ou une maintenance serait nécessaire. « Cependant, lorsque nous avons rencontré un problème au cours de la première période, le distributeur et les ingénieurs de ROEQ nous ont fourni une assistance immédiate. Ils ont identifié la cause et ont proposé une solution technique qui a permis d’éliminer définitivement le phénomène », explique M. Schvamberger.

Le partenaire de ROEQ en Hongrie, VFP Systems, a soutenu TE lors de l’acquisition de solutions robotiques. Selon András Dobner, responsable de la logistique interne de l’entreprise, les capacités polyvalentes des AMR peuvent être pleinement exploitées seulement en cas d’association au MRE adapté. « La parfaite adaptation du matériel et du logiciel aux robots MiR des solutions standardisées ROEQ représente un énorme avantage concurrentiel. Grâce à la conception orientée vers l’unité, la mise en œuvre du système s’est déroulée sans problème malgré les circonstances, et il fonctionne depuis avec un haut niveau de fiabilité. Les fonctions de sécurité intégrées aux produits ROEQ enrichissent également les robots qui naviguent entre les personnes dans la zone de production de précieuses compétences supplémentaires. »

Étude de cas - Solution ROEQ chez TE Connectivity

L’avenir appartient aux robots

L’usine TE d’Esztergom utilise désormais 3 modules supérieurs TMC300, 15 chariots 300E Easy-Pull-Out et 10 stations d’amarrage de ROEQ faciles à verrouiller en vue de la réalisation des tâches de manutention. L’entreprise construit actuellement un nouveau hall de production dans le but d’exploiter encore plus efficacement les capacités de sa flotte d’AMR et d’accroître l’utilisation des robots AMR en se procurant les modules adéquats.

Jusqu’à présent, l’expérience s’est révélée extrêmement positive. Les AMR MiR équipés de modules et d’équipements supérieurs ROEQ ont considérablement accéléré le rythme de la logistique interne, le tout accompagné de taux de retour favorables. On estime que la moitié seulement du temps de retour sur investissement moyen en logistique est nécessaire, car le temps de retour sur investissement en automatisation nécessite environ 2 à 3 ans, malgré l’expérimentation de plusieurs outils pendant le projet d’automatisation avant l’identification de la solution idéale.

Au moment de la préparation de l’étude de cas sur le site de TE Connectivity à Esztergom, toutes les réglementations relatives à la pandémie étaient respectées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bulletin d’information

Subscribe to our newsletter and be sure you get the latest news and invitations!